lundi 11 décembre 2017

Le Voyage de Kirikoustra









•  •  •  •  •

Auteur : Kirikoustra
Genre : Spiritualité

74 pages

•  •  •  •  •





L'auteur à créé Kirikoustra, personnage fabuleux qui fait le lien entre passé et présent : en effet, ce fin conteur explore la mythologie avec beaucoup de sagesse et revient régulièrement dans le présent pour nous en donner sa vision à travers des témoignages du quotidien. Inaugure-t-il un style littéraire nouveau dans cet ouvrage qui parle de l'humain ? Ci-dessus une appréciation laissé par une lectrice de Kirikoustra. Je me permets donc de la reprendre et d'en faire le synopsis de l'ouvrage. Sûrement me direz-vous que cela n'est point un synopsis, mais Kirikoustra est bien de ceux qui se refusent à être enfermés dans toutes ces cases.


Malheur à vous si vous n'avez jamais entendu le nom Kirikoustra ! Je dois vous avouer avoir été assez heureuse lorsque la maison d'édition a accepté de m'envoyer ce roman. Il m'intriguait énormément. Et le fait qu'il soit très petit - 74 pages - n'a fait que renforcer ce sentiment. Au final, je l'ai dévoré en à peine une soirée !


Original et approfondi, le voyage de Kirikoustra m'a laissé perplexe et incrédule. L'auteur de ce roman joue énormément avec les mots. Il laisse libre cours à toutes ses pensées, libérant un concept qu'il nomme la "libre écriture", le fait de "pouvoir écrire sans être interrompu". Et ça tombe bien car avec ce livre, je me suis sentie libre. Libre d'écrire sur les pages, libre de surligner des passages intéressants...chose que je ne fais jamais habituellement. Et puis aussi, pour changer, j'ai lu à voix haute, ce qui change clairement de mes habitudes ! Car Kirikoustra a été pour moi une vraie bouffée d'air frais -en hiver...- ! Il n'y a pas de limites, aucunes règles à respecter, ni même de sens d'ailleurs ! Mais ça fait du bien, ça soulage, même si je ne saurais précisément expliquer pourquoi.


Ne vous laissez bien sûr pas berner par la note que j'ai laissé. J'ai mis un 15 mais si j'aurais pu, je lui aurais assurément mis d'avantage ! D'ailleurs, vous pouvez aller le constater pas vous même : c'est juste la couverture qui a un gros défaut. Si elle avait été plus travaillée et avec soin, ce roman aurait très bien pu recevoir une note de 19/20 !  


De plus, je voudrais vous donner un conseil : ne vous penchez jamais de trop près sur les formes et les mots dans Kirikoustra. Parcourez, effleurez, mais ne plongez jamais, au risque de vous noyer. Vous devez certainement vous demander de quoi ça parle, finalement...Eh bien, ça parle d'un homme - dont le nom est dans le titre - qui va bientôt mourir et qui va retranscrire sa "vision de la vie" à l'écrit avant de s'en aller -c'est en tout cas de cette manière que j'ai vu les choses -. Dans ce livre, la société et nos défauts sont pointés du doigt d'une manière très juste.


En conclusion, j'ai beaucoup aimé le voyage de kirikoustra, et j'en suis agréablement surprise ! Pour tout vous avouer, j'ai mis du temps avant de me lancer puisque j'avais peur de ce que je pourrais trouver à l'intérieur. Au final, je ne peux que vous conseiller ce roman si jamais vous cherchez quelque chose de nouveau et d'agréable. Sachez cependant que ce n'est ni une histoire, ni un conte. C'est simplement un ensemble de 74 pages où on y parle de racisme, de liberté et d'égalité.

 Alors, ça vous tente ? 

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"Oui nous hommes et femmes de la civilisation moderne qui ne jurons que par l'égoïsme. Cet état d'esprit qui veut que dans "Train retardé suite à un accident voyageur", on ne retienne que "train retardé"

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  5 /5
Personnages :  5 /5
Plume de l'auteur :  4 /5
Couverture :  1 /5

(Thallia émerveillée devant certains passages)

Ma Note : 15/20
Prochaine lecture : Dôme tome 1 de Stephen King

dimanche 10 décembre 2017

Elisabeta








☼ ☼ ☼ ☼

Auteur : Rozenn Illiano
Genre : contємρoяaιn, мαgιє, ƒαntαѕtιquє 

506 pages

☼ ☼ ☼ ☼ 



→ Lu en ebook ←




« ‘Le Cercle’ désigne une société secrète cachée dans les ombres de l’Histoire depuis ses balbutiements, et fédère le peuple immortel que les humains nomment ‘vampires‘. »

En France, Saraï est une jeune immortelle assignée à résidence depuis toujours ou presque. Elle a été jugée pour avoir manifesté un pouvoir parapsychique interdit, un don qu’on lui a retiré avant de la marier de force et de la contraindre à ne jamais quitter sa maison.

En Italie, Giovanna est une mortelle qui vit en compagnie d’un vampire, et dont elle est la seule source de sang. Elle non plus n’a pas eu le choix : née dans une famille proche du Cercle, elle a dû se soumettre à leur autorité et quitter sa petite vie toute tracée.

Jusqu’à ce jour de novembre 2014, quand une éclipse solaire se produit. Le phénomène réveille le don endormi de Saraï. Giovanna, quant à elle, est agressée dans sa propre maison par un immortel, qui lui donne de force la vie éternelle. Depuis, le Cercle les menace de mort, car il ne tolère pas les écarts de ce genre.

Grâce à son don, Saraï entend l’esprit d’une ancienne Reine immortelle, Elisabeta, dont l’âme est piégée à l’intérieur d’une poupée de porcelaine. Elisabeta a tout perdu : son pouvoir, son règne, son enfant et son amant. Réduite aujourd’hui à l’état de fantôme, elle accepte de venir en aide à Saraï qui veut se confronter au Cercle, quitte à le détruire.


Si jamais vous recherchiez un roman sur les vampires original, qui change de Twilight et de Vampires Diaries, alors je vous conseille de vous pencher sur Elisabeta de Rozenn Illiano ! Non mais regardez moi cette couverture ! Mais quelle merveille ! Pour le coup, c'est vraiment le plus bel atout de ce livre : ce roman doit être tellement sublime en format papier ! 



Alors, qu'en est-il de l'histoire ? D'après moi, l'univers de ce livre est bien construit, un univers d'immortels que j'ai adoré découvrir. Rozenn Illiano nous propose une nouvelle vision des vampires qui change un peu d'ordinaire, nous les présentant comme une société vivant dans l'ombre, un peu soumis devant l'Eglise et ayant des Maîtres qui les gouvernent, un Rettore, des scribes...C'est une véritable hiérarchie ! L'intrigue est plutôt chouette, bien qu'au bout d'un moment j'ai commencée à m'ennuyer et à vouloir terminer cette lecture. 500 pages, c'est long ! Surtout que l'histoire peinait à avancer, elle était un peu trop engluée dans les détails, ce qui a fini par m'agacer...


N'oublions pas les personnages, qui sont également importants dans ce roman. Et c'est là que mon avis commence à s'obscurcir...Les concernant, je suis un tantinet déçue. Je n'ai apprécié qu'Elizabeta et Saraï. Les autres m'ont paru tellement abstraits et banals ! Saraï m'a plu car c'est une jeune femme fragile, douce, attachante, et la présence de son don ne fait qu'accentuer ce sentiment : elle est capable de percevoir les émotions des personnes rien qu'en les touchant. Et ce n'est pas tout ! Elle communique également avec l'esprit d'Elizabeta : Une reine exécutée lâchement et froidement il y a plusieurs siècles de cela. En parlant d'Elizabeta, cette Immortelle-née confie son histoire au fur et à mesure à son interlocutrice - Saraï - et c'est surtout ça que j'ai vraiment apprécié chez elle. J'ai trouvé ça tellement passionnant de retracer son histoire ! Je suis par contre grandement déçue du fait que le caractère de Giovanna ait beaucoup changé après sa transformation : elle qui, au début, était posée et bienveillante est tout à coup, en l'espace de quelques chapitres, devenue impulsive et agressive.


Globalement, je suis un peu déçue de cette lecture...Elle a pourtant de très bonnes notes sur Livraddict ! J'en attendais d'avantages des personnages et je me suis pas mal ennuyée à de nombreux passages. Pourtant, la plume de l'auteure dispose d'un immense potentiel, l'histoire ne me convient pas, tout simplement. Je vous conseille tout de même de tenter l'aventure, puisque ce roman a beaucoup plu, alors pourquoi pas à vous ? 



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"Nous, immortels, n’avons pas le droit de regarder le soleil dans les yeux. Victimes d’une malédiction si ancienne que nous en avons oublié l’origine, nous sommes condamnés à nous réfugier dans les ombres. Vivre au grand jour nous est interdit, et si nous contrevenons à cette règle millénaire, la lumière nous brûle. Elle nous tue quand nous levons les yeux vers le soleil, ou quand nous sommes trop jeunes pour l’endurer."
○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire : 2.5 /5
Personnages : 3 /5
Plume de l'auteur : 4.5 /5
Couverture : 5 /5

Ma Note : 15/20
Prochaine lecture : Le voyage de Kirikoustra de Kirikoustra

mercredi 6 décembre 2017

Tag #9

Hello ! J'espère que vous allez bien !
En attendant de finir le roman Elisabeta et que ma chronique soit postée, 
on se retrouve aujourd'hui pour le


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ 

1) Quel est votre livre one-shot préféré (livre en un seul volume qui n'a pas de suite) ?

J'ai hésité et j'hésite encore, c'est pourquoi je vais utiliser deux livres pour répondre à cette question. Je vais donc répondre Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz (un roman incroyablement beau) et La ligne verte de Stephen King (un livre bouleversant).



2) Quelle est votre série préférée ? (Si vous répondez Harry Potter, citez également votre 2e série livresque préférée.)

Vous le savez, j'en suis sûre (j'en parle à chaque TAG, en même temps...) ! C'est sans aucun doute la trilogie Le pacte des Marchombres de Pierre Bottero, des livres fantastiques à en couper le souffle !

3) Quel est votre auteur préféré ?

Pierre Bottero
C'était.
le.
Meilleur.
De.
Tous.
Les. 
Auteurs.

4) Quelle est votre meilleure lecture du mois en cours? 

The curse tome 1 de Marie Rutkoski ! (je compte le mois de novembre puisque pour ce mois ci je n'ai lu encore qu'un livre..)


5) Citez un livre dont vous n'attendiez pas grand chose et qui est finalement devenu l'un de vos livres préférés.

la faucheuse de Neal Shusterman a été un fabuleux coup de cœur, ce livre est une vraie pépite ! 


6) Quel est votre PKJ préféré ?

Vu que j'ai déjà parlé d'Aristote et Dante, je vais dire autre chose et vu que je suis une tricheuse, je vais citer une saga. La guerre des claaaaannnnnnsssssss !!!!  *_* 


7) Quel livre conseillez-vous souvent autour de vous ?

Ellaaaaaaaannnnnnnnaaaaaaaaaaa !!!!! X)

8) Quel était votre livre préféré lorsque vous étiez enfant ?

Quand on étaient petites, moi et ma sœur adorions la saga Les petits vétérinaires de Laurie Halse Anderson, ont étaient tellement surexcitées à chaque fois qu'un nouveau tome sortait ! 


9) Citez un de vos livres préférés dans un genre que, normalement, vous aimez moins.

Moi qui ne suis pas très fan des romance, eh bien j'ai été bouleversée par le roman Eleanor & Park de Rainbow Rowell. Cette histoire d'amour est si touchante et si forte qu'elle en devient unique ♥


10) Citez un de vos livres préférés que peu de gens connaissent.

Je suis particulièrement attachée à ce roman, et je trouve ça dommage qu'il ne soit pas d'avantage connu. Je parle du livre Witch Hunter de Virginia Boecker, une histoire addictive et vraiment originale !



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ 

J'espère que ce tag vous aura plu !
Bonnes Lectures ! 
(et à bientôt !) 

vendredi 1 décembre 2017

Tous nos jours Parfaits








♣ ♣ ♣

Auteur : Jennifer Niven
Genre : contємρoяaιn, яoмαncє

377 pages

♣ ♣ ♣







Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante: l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.




Fini il y a quelques jours, je dois vous avouer que j'en attendais un peu plus de Tous nos jours Parfaits. J'avais entendu pas mal d'avis positifs sur ce livre, comme quoi il était extrêmement bouleversant, attachant et addictif. Eh bien je suis au regret de vous dire que je n'ai pas été plus charmée que ça. Même si le caractère et la manière de penser de Finch m'a beaucoup plu : il dépasse sans cesse ses limites, et ça, j'ai adoré.


Il était une fois, deux adolescents : Theodore et Violet. L'un peine à trouver un sens à sa vie tandis que l'autre n'arrive toujours pas à se remettre du décès de sa sœur, Eleanor. Tous nos jours parfaits, c'est une histoire d'amour touchante entre ces deux lycéens au bord du gouffre. Seulement, et comme dit plus haut, je m'attendais à ce que les sujets traités dans ce roman, tels que la bipolarité et le suicide, soient traités avec plus de profondeur, de gravité. 


Non que l'auteure ait engagé ces thèmes avec humour - loin de là - elle est simplement restée - et c'est mon avis - trop en surface. Après, que ce soit pas peur de s'engager dans quelque chose de trop délicat ou qu'elle ne s'en soit tout simplement pas rendue compte, je n'en ai aucune idée, j'ai juste eu l'impression que l'histoire n'avait pas été creusée d'avantage, tournée et retournée, détruite puis reconstruite, afin d'y rajouter des éléments en plus ou d'enlever ceux en trop. 


Ce livre est beau, ok. Mais j'ai trouvée qu'il faisait un peu trop "poudre aux yeux". Comme si Jennifer Niven avait juste pris : des personnages mignons et malmenés par la vie pour que le lecteur les prenne en pitié, une histoire d'amour originale et craquante, et une fin qui fait pleurer pour toucher le lecteur dans son petit cœur. C'est de cette manière que j'ai vu ma lecture. Après, sachez que j'ai apprécié lire ce livre, je n'ai pas pleuré comme certains MAIS j'ai été un tantinet chagrinée. Globalement et sans trop chercher, je pourrais facilement vous dire que cette lecture a été plutôt chouette et belle. Mais je ne peux pas me contenter d'un avis en surface, c'est pour ça que je suis là, pour vous proposer une chronique en profondeur d'un livre, livre que j'aurais tourné et retourné sous tous les angles pour en tirer le meilleur et le pire. Donc je suis navrée mais je ne peux pas simplement vous dire une phrase aussi banale que : c'était bien. C'est pourquoi j'ai cherché, creusé, gratté. Et je me suis rendue compte que l'auteure n'avait pas assez approfondie son sujet et son histoire. Et c'est là le gros point faible de Tous nos jours parfaits.


Heureusement, la couverture rattrape pas mal un peu les choses. Elle est à elle seule poétique et toute mignonnette, vous ne trouvez pas ? En conclusion, je suis assez déçue de ce roman, et ça m'embête parce que je pensais l'aimer quand je l'ai commencé...Et toi, t'en as pensé quoi ? 


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

" J’ai appris qu’il y avait du bon dans ce monde, si on prend la peine de bien chercher. J'ai appris que tous les êtres humains ne sont pas forcément décevants, moi y compris, et j’ai appris qu’un tas de terre de 387 mètres peut sembler plus haut qu’une tour quand on s’y perche avec la bonne personne."

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  2.5 /5
Personnages :  3 /5
Plume de l'auteur :  4 /5
Couverture :  4.5 /5


Ma Note : 14/20
Prochaine lecture : Elisabeta de Rozenn Illiano

jeudi 30 novembre 2017

Bilan du mois de NOVEMBRE

Salut à tous ! 
C'est l'heure du bilan de Novembre ! 


Ce mois-ci a été plutôt riche en tomes 1 et vachement cool avec 8 lectures à son compteur (je dois encore chroniquer Tous nos jours parfaits et j'attends d'avoir lu le dernier tome des mondes d'Ewilan avant de vous partager mon avis !)




Mon TOP 3 :



Le pacte des marchombres tome 1 de Pierre Bottero
The curse tome 1 de Marie Rutkoski
Les Mondes d'Ewilan tome 1 de Pierre Bottero




Déception :


Le refuge des héritiers tome 1 de Alexandra A. Touzet




Autre Lecture :


 


L'âme du Monde de Frédéric Lenoir
Les nouveaux temps tome 1 : la coupole de Céline Saint-Charles
Les Mondes d'Ewilan tome 2 de Pierre Bottero



Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven




○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Nouveaux Livres :


The Curse tome 1  de Marie Rutkoski (papier)
La passe miroir tome 2 : les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos (papier)

Mille Baisers pour un garçon de Tillie Cole (ebook)

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○




Ma lecture en cours : 

Un roman sur les vampires comme je n'en ai jamais vu ! 

dimanche 26 novembre 2017

Le Pacte des Marchombres tome 1 → Ellana









♦ ♦ ♦

Auteur : Pierre Bottero
Genre : αvєntuяє, fantasy
382 pages

♦ ♦ ♦







"-Ellana, la voie des marchombres ne t'apportera ni richesses ni consécration, elle t'offrira en revanche un trésor que les hommes ont oubliés : ta liberté. Si tu le désires, je peux accompagner tes premiers pas.
- Que voulez-vous dire ?"


"Limites sans cesse repoussées, plaisir infini, écriture." Vous devez peut être déjà le savoir, mais si ce n'est pas encore le cas, je vais vous le répéter : Le pacte des marchombre est la meilleure trilogie que je n'ai jamais lu. En lisant ce tome 1 pour la première fois, il y a bientôt un an, j'ai été chamboulée, retournée, charmée. Envoûtée. 
J'ai postée ma chronique sur le blog le vendredi 23 décembre 2016, pour être exacte. D'ailleurs, elle y est encore, vous pourrez y voir que j'aimais déjà beaucoup beaucoup.


Il y a quelques semaines, une amie et moi avons décidé d'organiser une grosse (re)lecture commune du premier tome d'Ellana sur instagram. Ça a été un super moment passé ensemble ! On a échangé sur l'auteur, discuté de cette saga éblouissante, mais aussi des âmes croisées, de la quête d'Ewilan...Bref, c'était génial ! D'ailleurs, on va bientôt lire le tome 2 ensemble, donc si ça vous dit de vous joindre à nous, laissez un petit message à la fin de cette chronique et je vous rajouterai au groupe !


Bon, passons aux choses sérieuses maintenant. Ellana est un premier livre extraordinaire, qui souffle au lecteur un sentiment de liberté et de dépassement de soi. Ellana, c'est le vent qui souffle dans nos cheveux. Ellana, c'est la découverte d'une guilde indépendante et solitaire, dans un univers émouvant. Ellana, c'est aussi l'histoire d'une jeune fille orpheline, qui va grandir, évoluer sur la voie des marchombres sous nos yeux. Enfin, Ellana c'est de la liberté et de la poésie à l'état pur. 


Es-tu déterminé à découvrir toute la beauté de cet ouvrage ? À t’immiscer dans les plus grands secrets de ces Alaviriens aussi insaisissables que le souffle du vent ? Te sens-tu prêt à voir ta vie bouleversée une fois ce roman refermé ? Car c'est un véritable changement qui s'est opéré en moi depuis que la plume de Pierre Bottero m'a envoûtée. Cette plume poétique, chantante, élégante, accueillante. Unique. 


Rien ne t'oblige à lire le pacte des marchombres, sache le. Je ne suis pas de ces lecteurs qui vont aller jusqu'à menacer de t'égorger si tu ne lis pas leur livre préféré. Le choix t'appartiens. Cependant, tu peux toujours aller fouiner dans ta bibliothèque/médiathèque/librairie en quête de cette pépite. Je l'ai vu dans plusieurs d'entre elles, donc tu le trouvera peut être.  


Toujours avec la plume de ce cher Bottero, les descriptions des combats sont extrêmement gracieuses. Je n'avais jamais vu ça auparavant. Cela explique peut être le fait que Pierre Bottero a fait beaucoup d'Aïkido, un sport de combat que l'on pourrait comparer au judo. "Durant de longues années, j'ai pratiqué l'Aïkido. Si je suis loin d'être un expert, c'est néanmoins sur le tatami que j'ai appris à écrire ces scènes-là. Les notions d'équilibre et de déséquilibre, de centre, de fluidité, d'énergie, de temps, forment la trame sur laquelle se tisse l'aïkido. Ce sont elles que j'essaie de retranscrire quand je décris l'art du combat marchombre ou un affrontement à l'arme blanche. Il m'arrive également de saisir le sabre japonais accroché au mur de mon bureau pour travailler une posture ou de mimer la position d'un de mes personnages afin de trouver les mots pour la décrire...De jolis moments durant lesquels je suis particulièrement content de n'avoir aucun voisin susceptible de regarder chez moi par la fenêtre ou par-dessus une haie !"


Est ce que je t'ai donné envie de lire cette saga ? Et si tu l'as déjà lu, t'ais-je donné envie de la relire ? Si la réponse est oui, alors je me considère grandement satisfaite. Et au fait, si un jour tu te lances, n'hésite pas à me donner tes impressions dans les commentaires, ou même à m'envoyer le liens de ta chronique par mail ou depuis Livraddict, je serais ravie de la lire ! Et également, je tiens à te donner l'ordre dans lequel les lires, puisque cette trilogie est rattachée à celle de la quête d'Ewilan et des Mondes d'Ewilan - du même auteur. Donc en premier tu devrais commencer par la quête d'ewilan, puis les tomes 1 et 2 d'Ellana pour enchaîner sur les mondes d'Ewilan et terminer sur Ellana tome 3. C'est un conseil, je ne dis pas qu'il faut absolument les lires dans cet ordre, seulement ça pourrait t'aider pour comprendre le dernier tome du pacte des marchombres.

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

" Il y a deux réponses à cette question, comme à toute les questions : 
celle du poète et celle du savant. Laquelle veux-tu en premier ?"

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  /5
Personnages :  5 /5
Plume de l'auteur :  5 /5
Couverture :  4.5 /5

Ma Note : 19.5/20
Prochaine lecture : Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven